01 décembre 2008

Transports : de curieux appels d’offres à Clermont-Ferrand

Une crise financière affectant le Syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération clermontoise (SMTC) met Clermont-Ferrand et les communes alentour en émoi, avec en ligne d’horizon un blocage potentiel du développement du tramway vers les nouvelles communes de l’agglomération et 300 000 usagers pénalisés. Un trou de 10 millions d’euros empêche les élus de boucler le budget 2009. Une aide du conseil général de 4,5 millions d’euros est attendue pour en combler une partie, les banques sont sollicitées, mais la crise n’est pas... [Lire la suite]
Posté par ventdauvergne à 16:00 - - Permalien [#]
21 décembre 2007

L'écopastille, une manipulation fiscale hasardeuse

On connaissait l'économie de marché. Voici l'économie du bien, celle qui prétend avec Jean-Louis Borloo «donner un avantage compétitif aux produits vertueux». Première application, le bonus-malus fiscal décerné par le gouvernement pour l'achat de véhicules automobiles neufs en fonction de leur rejet de CO2.Une telle mesure n'inciterait guère à la critique si elle n'annonçait d'autres manipulations fiscales inspirées par le même esprit du bien. Car, pour Jean-Louis Borloo, ce n'est qu'un début : « Nous allons essayer de mettre en place... [Lire la suite]
Posté par ventdauvergne à 15:34 - - Permalien [#]
11 décembre 2007

Lettre à M. Bouteflika

Président de la République algérienne. Monsieur le Président,En brandissant l’injure du génocide de l’identité algérienne par la France, vous saviez bien que cette identité n’a jamais existé avant 1830. Mr Ferrat Abbas et les premiers nationalistes avouaient l’avoir cherchée en vain. Vous demandez maintenant repentance pour barbarie: vous inversez les rôles !C’était le Maghreb ou l’Ifriqiya, de la Libye au Maroc. Les populations, d’origine phénicienne (punique), berbère (numide) et romaine, étaient, avant le VIIIème siècle, en... [Lire la suite]
Posté par ventdauvergne à 11:41 - - Permalien [#]
16 novembre 2007

Mondialisation et modèles sociaux

I. La dimension humaine de la mondialisationAu-delà de ses implications politiques et économiques, la mondialisation a une dimension humaine considérable: elle peut changer la vie de millions d ' êtres humains.Grâce au développement et à la croissance qu' elle déclanche la mondialisation libère les hommes de la misère, de la maladie et de l'ignorance.Mais les hommes ainsi libérés sont aussi les acteurs de leur libération: ce sont leurs efforts, leurs initiatives et aussi leurs sacrifices qui leur permettent d'entrer dans le concert... [Lire la suite]
Posté par ventdauvergne à 18:36 - - Permalien [#]
15 mai 2007

Le contrôle de la dépense publique

L’iFRAP a consacré de nombreuses études (pour plus détails voir Société civile n° 45-mars 2005) aux modalités de contrôle de la dépense publique à l’étranger. Ces recherches ont montré que dans plusieurs pays il existe un organisme indépendant de contrôle rattaché au Parlement. La plupart de ces pays (pays nordiques, Australie, Nouvelle Zélande, etc) ont pris comme modèle l’organisme britannique de contrôle de la dépense publique qui porte le nom de NAO (National Audit Office). A partir de l’exemple du NAO, l’iFRAP propose la... [Lire la suite]
Posté par ventdauvergne à 12:48 - - Permalien [#]
15 mai 2007

Le Parlement bâillonné

Auteurs : Agnès Verdier-Molinié et Bernard Zimmern* Le Parlement français à la réputation d'être faible et d'exécuter souvent, en subalterne, les ordres de l'Elysée. Cette réputation est loin d'être à la hauteur de la réalité : notre Parlement est devenu une simple chambre d'enregistrement des décisions de l'Exécutif, incapable de s'opposer à la nomination d'un ami du Premier ministre ou aux idées les plus farfelues d'un obscur sous-chef de bureau de Bercy. C'est le témoignage de cette impuissance que nous apportent dans cet... [Lire la suite]
Posté par ventdauvergne à 12:41 - - Permalien [#]
15 janvier 2007

Montebourg, taisez-vous

«S' il y avait un impôt sur la connerie, l'Etat s'autofinancerait.» À suivre cette maxime, le budget de l'Etat français serait largement excédentaire si Montebourg était ministre, tant sont absurdes ses déclarations tonitruantes à propos de la fiscalité helvétique. A l'arrogance de l'individu -qui pose pour la postérité le menton haut -s'ajoute la crasse méconnaissance du système fiscal suisse. Mais cet aboyeur n'en a cure. C'est le roi de l'effet de manche et c'est un manche en effet. Comment ne pas s'offusquer des... [Lire la suite]
Posté par ventdauvergne à 18:27 - - Permalien [#]
15 décembre 2006

Le martyre de l'écrivain de droite

Rien de plus incommode pour un écrivain français que d'être présumé "de droite". Un ordre moral plus ou moins implicite vous expédie illico dans des enfers peuplés de beaufs racistes, de magnats véreux, d'adjudants au front bas et de bigotes en délicatesse avec leur libido. Autant de clichés par quoi la gauche vous néantise sans préavis. Car en France c'est la "gauche exclusivement qui décrète le bien, le vrai, le beau, le juste. A gauche la liberté, la justice, la créativité; à droite la rétention, l'égoïsme, le... [Lire la suite]
Posté par ventdauvergne à 15:38 - - Permalien [#]
05 juin 2006

Perspectives rétro

L'année 2006 s'avère dès maintenant une année riche en rétrospectives, en rétrospectives socialistes en tout cas. Et oui, 2006 c'est le soixante-dixième anniversaire du Front Populaire qui n'est plus synonyme que des congés payés. Cet événement historique, comme beaucoup d'autres, est devenu un mythe, une belle légende. Tout de suite est évoquée une joyeuse cohue populaire de cyclistes allant en direction de la mer située à quelques dizaines de kilomètres et qu'ils n'avaient jamais vue..., l'espoir et la joie offerts aux... [Lire la suite]
Posté par ventdauvergne à 18:43 - - Permalien [#]
11 mai 2006

La politique politicienne détrônée

Il serait difficile de contester que d'une façon très générale, la politique a pris une place trop importante, qu'elle est devenue trop coûteuse et nuisible, absorbant beaucoup trop d'énergie mentale et de ressources matérielles; et que, parallèlement, elle perd de plus en plus le respect et l'appui sympathique du grand public, qui en est venu à la considérer comme un mal nécessaire mais incurable qu'il faut bien endurer. Or, l'énormité de l'appareil politique, son éloignement des citoyens dont il envahit cependant toute... [Lire la suite]
Posté par ventdauvergne à 12:44 - - Permalien [#]